Bien interpréter pour mieux composer : ils peuvent vous aider

Vous venez de rentrer d’une journée de boulot qui n’en finissait pas. Vos enfants veulent que vous jouiez avec eux. La préparation du repas du soir vous appelle. Pour d’autres, ce sera la révision des cours… Bref, le piano va devoir attendre et il va rester tout seul aujourd’hui encore. Eh oui, tout le monde est confronté à ce problème. Je n’échappe pas à la règle, je vous rassure.

Pourtant, le piano a toujours été un instrument qui vous fascine. Alors, vous avez quand même tant bien que mal réussi à vous y mettre depuis un temps plus ou moins long. Vous avez progressé comme vous pouviez, soit par des cours particuliers, soit en autodidacte.

 Mais, on ne va pas se mentir, les cours particuliers vont finir par revenir aussi cher que l’achat d’un piano à queue. Et en autodidacte, il faut parfois s’accrocher pour trouver toutes les informations dont on a besoin pour sa pratique spécifique selon les objectifs que l’on se fixent. En plus de cela, vous l’aurez deviné, se rajoute un élément incontournable qui vient vous faire un petit coucou très fréquemment. Elle vous ralentit dans votre pratique et votre progression ; LA VIE !!

Vous êtes donc frustré et vous vous dites qu’il vous manque toujours un petit quelque chose. Vous n’êtes jamais entièrement satisfait de votre pratique musicale. Vous n’êtes pas seul dans ce cas, ne vous en faites pas.

Je suis aussi passée par là. Pour ma part, j’ai choisi le chemin de l’autodidacte. Et donc, comme je l’ai dit, pas toujours simple de trouver les informations qui correspondent à notre niveau et à notre méthode d’apprentissage. Et est ce que j’évoque le solfège ou pas ?! Alors lui… il m’en aura fallu des années avant qu’il me fasse moins peur et que je commence à m’y intéresser. J’ai donc dû trouver des alternatives pour réussir à progresser sans lui au début.

Heureusement, au fur et à mesure de mes recherches, j’ai fini par trouver des blogs ou des chaines Youtube qui me correspondaient. En sachant que ce qui nous correspond à un instant T peut ne plus convenir quelque temps plus tard. Tout dépend toujours de notre évolution et de ce vers quoi l’on tend dans notre pratique musicale.

Dans mon parcours, j’ai commencé par m’intéresser uniquement aux interprétations de musique existantes, pour m’orienter progressivement vers la composition, d’abord au piano puis, encore récemment, en Musique Assistée par Ordinateur.  

Et ce parcours, je suis convaincue qu’il reflète une bonne partie du monde pianistique. Donc, si c’est le cas, ce qui va suivre devrait vous intéresser.

Dans ce premier article, nous allons simplement nous intéresser au côté purement Piano. Le prochain sera consacré davantage à la Musique Assistée par Ordinateur. Au début je voulais tout regrouper en un seul article mais il était entrain de se transformer en roman fleuve donc j’ai coupé la poire en deux. 😊

Voici alors les 3 principaux musiciens qui ont radicalement changer ma vie de pianiste, que ce soit en interprétation ou en composition. Ils m’ont fait grandir et progresser plus vite que je l’aurais espéré. Chacun a son approche spécifique et réunis, ils couvrent un large panel de méthode d’apprentissage qui ont fait leurs preuves. Donc, si vous aussi vous voulez aller aussi vite que Speedy Gonzales dans votre progression au piano, lisez attentivement ce qui suit, vous allez à coup sûr y trouver votre bonheur. 😉

Pour le classement de ces musiciens, je vais vous les présenter dans un ordre parfaitement aléatoire (Oui, parce qu’un classement par ordre de préférence, je pense que tout le monde s’y intéresse autant qu’un chat s’intéresse à sa première croquette…

La star du chapeau

Mais qui donc est ce mystérieux personnage me direz vous ? Je crois qu’il n’a jamais tourné une seule vidéo sans un chapeau (ou alors c’était un moment d’égarement !!). Alors, avez-vous une idée ?!

J’ai nommé Éric LEGAUD alias Mr. Galagomusic. Un personnage haut en couleur toujours très dynamique, enthousiaste et souriant. Et ces trois caractéristiques, associées à des contenus de qualités, lui valent sont succès avec plus de 400 000 abonnés sur YouTube.

Son instrument de prédilection est la guitare, et c’est donc majoritairement des tutos guitare que l’on retrouve sur sa chaine. Se glissent aussi quelques petites vidéos de ukulélé très sympa ; c’est grâce à lui que j’ai d’ailleurs appris mon premier morceau sur cet instrument exotique !

Mais, ce qui nous intéresse principalement ici, ce sont les tutos piano, donc parlons-en !!

Vous trouverez des vidéos assez variées, aussi bien des tutos grands débutants que des tutos de niveaux intermédiaires et plus avancés. Donc, il y en a pour tout le monde et ce panel de vidéos nous offre une large marge de progression.

Concernant les styles musicaux abordés, idem, vous trouverez un peu de tout, allant de la musique classique aux chansons françaises, en passant par les musiques de films et les musiques du monde. Et là encore, vous pourrez jouer tantôt en piano solo qu’en piano-voix. C’est donc un très large éventail qui vous attend, et il va vous falloir un bon moment avant d’en avoir fait le tour. Vous avez bien de quoi vous amuser !! 😉

Ok, maintenant vous savez ce que vous trouverez sur sa chaine. Mais vous vous demandez peut-être en quoi ses vidéos sont extraordinaires ? J’y viens.

Pour les flemmards du solfège

Ohoh mais que voilà une excellente nouvelle !!

 Eh oui, si le solfège n’est pas votre dada, mais que vous voulez quand même progresser efficacement, ces vidéos sont faites pour vous. Mais comment est-ce possible ?

C’est simple, des explications de hautes qualités qui remplacent parfaitement une partition. La partition, c’est Eric !!

Ses vidéos sont toujours très bien structurées, parfois même séparées en plusieurs vidéos pour ne pas se noyer sous un flot de notes et d’explications si le morceau est long. Au sein d’un même tuto, Eric découpe le morceau en plusieurs sections pour ensuite les décortiquées une à une.

Et pour chaque partie, tout est détaillé, les notes, leurs emplacements sur le piano, le rythme, quelques indications de placement de doigts et comment associer les deux mains ensemble. Le tout bien sûr associé à une excellente vision du piano en vue du dessus pour ne rien louper.

La preuve ultime que les explications sont archi complètes ; je suis malvoyante, je ne vois donc pas toujours bien le visuel de la vidéo, mais pourtant, rien ne m’échappe ou presque, tout est détaillé de manière tellement précise, qu’il y a à peine besoin de regarder son écran.

Et ça, c’est quand même très appréciable. Pourquoi ? Cela signifie que vous pouvez avancer sur votre propre piano en même temps que lui, sans avoir besoin de rester fixer non-stop sur la vidéo en train de galérer pour voir où il joue et sur quelles touches il appuie (petite pensée pour les démos où l’on voit simplement les notes tombées au fur et à mesure sans explication… au secours !)

Un petit bémol

Cette méthode d’apprentissage peut ne pas convenir à tout le monde dans la mesure où elle se base essentiellement sur de l’audio et une vision directe du piano. Cela dépendra, je pense, de votre méthode habituelle. Si vous avez l’habitude de vous appuyer sur des partitions, il vous faudra sans doute un petit temps d’adaptation avant de pouvoir profiter pleinement de cette méthode d’apprentissage. A l’inverse, si vous avez tendance à vous arracher les cheveux sur une partition, cette méthode vous conviendra peut-être mieux, au moins au début.

En résumé, une seule chose à faire, TESTER et persévérer sur plusieurs vidéos pour savoir si cette méthode est faite pour vous. A vous de jouer !!

Et voici donc le lien vers sa chaine YouTube >> Mr. Galagomusic

Voici un des morceaux que j’ai appris grâce à Mr Galagomusic

A la croisée des chemins

Cette méthode… j’aurais tellement aimé qu’elle existe à mes débuts en piano. Elle a vraiment le pouvoir de bouleverser votre vie de pianiste, j’en suis persuadée.

Mais de qui s’agit-il ? Il est arrivé sur nos écrans il y a environ 7 ans. J’ai nommé Alexis QUONIAM du blog et de la chaine Youtube du même nom unpianiste.com

La méthode qu’il propose est particulièrement révolutionnaire. Elle s’adapte parfaitement quel que soit votre niveau actuel en piano. Une somptueuse association entre partitions et vidéos, voilà ce qui vous attend. Mais voyons cela de plus près si vous voulez bien.

L’objectif d’Alexis est de nous rendre autonome face à n’importe quelle partition et plus encore. Je m’explique. Il propose une évolution ultra progressive, répartie en neuf leçons. Et chaque leçon aborde de nouvelles notions de solfège et de nouvelles techniques de jeux pour aller toujours plus loin dans sa pratique du piano. Mais ce qu’il faut absolument comprendre, c’est comment il s’y prend.

Pour chaque morceau présenté dans ses vidéos, vous trouverez une partition associée sur son blog. Mais celles-ci ne ressemblent en rien aux partitions classiques.

  • Elles sont BEAUCOUP plus aérées
  • Seule la mélodie principale est écrite de manière classique sans superflu
  • Pour l’accompagnement main gauche, pas d’écriture note à note, seulement les accords écrits au-dessus de la mélodie

Et grâce à cette présentation, c’est peut-être bête, mais les partitions font nettement moins peur. Surtout si le solfège et vous êtes encore en mode chien et chat… Mais reste encore à savoir par où commencer face à ce nouveau mode d’apprentissage.

Comment déterminer le niveau qui me correspond

Si vous êtes complet débutant, la question ne se pose pas. Vous devez simplement partir de la case départ et suivre ses vidéos dans l’ordre. Les morceaux abordés ne sont pas choisis au hasard et sont suffisamment variés dès le début pour ne pas se sentir frustré.

Si vous jouez déjà du piano, il va falloir tâtonner un petit peu plus pour trouver la leçon qui correspond à votre niveau. Mais dans tous les cas, je pense qu’il est indispensable de regarder quelques vidéos des premières leçons. Même si vous n’apprenez pas les morceaux associés, cela vous permettra de comprendre le mode de fonctionnement de cette méthode innovante.

Ensuite, prenons un exemple. Si vous avez déterminé que la leçon 5 correspond à votre niveau, je vous conseille tout de même de commencer par quelques morceaux de la leçon 4. Non non, je ne pense pas que vous surestimiez vos capacités, loin de moi cette idée. C’est simplement que vous allez vous apercevoir que de se retrouver sans filet de sécurité pour l’accompagnement main gauche, cela peut être très déroutant au début. C’est d’autant plus vrai si vous n’êtes pas familier avec la notion d’accords.

Dans mon cas, lorsque j’ai découvert cette méthode, j’ai choisi des morceaux où j’étais sûre d’avoir le niveau. Pourtant, dans la mesure où la notion d’accords était encore pour moi aussi nette que le brouillard londonien, je ne savais pas quoi faire de ma main gauche. Heureusement que dans ses vidéos Alexis explique comment choisir le type d’accompagnement à réaliser et comment le faire coller à la main droite.

Et vous verrez que plus l’on avance dans les leçons, plus il nous pousse à être autonome et créatif dans les accompagnements et l’enrichissement des mélodies. Une méthode idéale pour sortir de sa zone de confort et progresser encore plus vite, que ce soit dans sa technique de jeu ou dans l’appropriation du langage musical.

Pour aller plus loin

Un petit paragraphe très rapide.

Grâce à cette technique de jeu si originale et au développement de notre autonomie dans la pratique du piano, Alexis nous emmène irrémédiablement vers le monde merveilleux de la composition.  C’est d’ailleurs grâce à lui que j’ai réussi à me jeter à l’eau la première fois. Je me souviens encore de la vidéo qui m’a fait le déclic >> Time de Inception à la leçon 7

Alors, pour conclure, que dire…

Une méthode novatrice qui s’adapte à tous les niveaux.

 Une approche à la croisée des chemins entre interprétation et composition, et entre partitions et grilles d’accords, que demander de plus ?! 😉

Pour aller sur sa chaine YouTube, c’est par ici >> Un pianiste

Et pour son blog >> unpianiste.com

Sans oublier son groupe Facebook Original Piano

Voici là encore deux des morceaux que j’ai appris grâce à unpianiste.com

Le piano qui chante

Ici, on change encore de méthode d’apprentissage (Ce n’est pas un scoop au vu du titre je sais). Vous pouvez de nouveau dire adieu aux partitions et bonjour aux grilles d’accords. Vous ne trouverez donc pas de tutos pour jouer en piano solo.

Découvrons maintenant Playpopsongs.

Il s’agit encore ici à la fois d’une chaine Youtube et d’un blog. Son univers tourne autour de l’accompagnement de chanson au piano. Donc, pas de mélodie à la main droite, mais bien un accompagnement jouer par les deux mains.

ATTENDEZ !! Même si ce n’est pas votre objectif dans votre pratique musicale, il y a quand même de belles choses à découvrir pour une pratique piano solo ou orientée composition, je vous assure. Voyons ce que je veux dire par là.

Déjà, juste une petite précision. Si vous aimez chanter, que vous aimez le piano (forcément, puisque vous êtes là) et que vous aimeriez pouvoir associer ces deux arts ; je n’ai qu’une chose à dire, FONCEZ sans hésitez un quart de dixième de seconde ! Erwan au piano, et Florence au chant sont très pédagogues. Ils prennent leur temps pour tout expliquer de la manière la plus simple et compréhensible possible. Et ce, peu importe votre niveau de piano, de solfège ou de chant.

J’avoue que je ne suis pas vraiment une grande pratiquante de cette technique de jeu (je vais m’y mettre plus sérieusement un jour prochain) mais, je pense que tout le monde sera d’accord si je dis que jouer et chanter en même temps, ça fait toujours son petit effet en famille ou en société. En tout cas, les résidents de l’EHPAD où je travaille ont adorer chanter avec moi La maladie d’amour de Michel Sardou. 😉

Maintenant, rentrons dans le détail de ce que peut apporter cette approche pour tous les pianistes du monde.

Des astuces pour tous

Un concept que je trouve particulièrement intéressant, est la façon dont sont proposés les exercices pour améliorer sa technique de jeu. Ils s’appuient tous sur des chansons très connues. Cela rend la réalisation des exercices BEAUCOUP plus concrète et ludique. N’avez-vous jamais eu les yeux qui vous sortaient par les oreilles en pratiquant les exercices « classiques » ?! … C’est bien ce que je me disais ^^

Et bien sûr, le panel d’exercices proposés est très large. Vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour progresser au piano. Apprendre les accords, leurs enrichissements, les renversements, la dissociation ou la synchronisation des mains selon les cas ; tout cela deviendra pour vous aussi claire que l’eau d’une source de haute montagne. Et encore, ceci ne représente qu’une toute petite partie de ce qui est disponible. Allez hop, il est temps d’y jeter un coup d’œil, vous ne le regretterez pas. (Enfin, finissez de lire avant quand même, il reste encore des choses à découvrir !)

Cette méthode peut aussi vous aider à développer une autre notion fondamentale en musique ; le rythme. Alors oui, si vous avez l’habitude de jouer avec des partitions, cette notion n’est probablement pas un flou artistique dans votre esprit. Et tant mieux. Et si vous n’avez aucune notion du rythme, bon, dans ce cas, de nombreuses heures de tutos vous attendent 😉

Mais, j’ai remarqué qu’il y a souvent un monde entre ce qu’on est capable de jouer en s’appuyant sur une partition et ce qu’on peut jouer lorsque l’on est davantage livré à nous-même dans le choix de l’accompagnement (c’est un peu aussi ce que je disais pour la méthode d’unpianiste.com d’ailleurs). Parfois, ça fait très mal, on a l’impression d’avoir tout à coup régressé… En tout cas, c’est ce qu’il m’arrive de ressentir et je pense (ou j’espère !) ne pas être la seule.

Un petit exemple illustré avec La maladie d’amour dont j’ai parlé tout à l’heure. Je me souviens, au début, j’étais tellement concentrée à compter les temps que j’étais incapable de chanter en même temps. Ou alors, je commençais à chanter et, tout à coup, je me surprenais à être de nouveau en train de compter. Il y a de quoi devenir fou au début, je vous jure 😊 Rassurez moi, dites-moi que ça vous arrive aussi !!

Ceci étant dit, il nous reste tout de même un dernier point à aborder. Playpopsongs peut vous emmener encore plus loin…

De nouvelles portes s’ouvrent

Récapitulons vite fait. Cette méthode peut vous permettre de développer une nouvelle technique de jeu ; le piano-voix.  Et en tant que musicien, c’est toujours intéressant et enrichissant d’élargir ses compétences musicales. Et plus largement, toutes les astuces apprises ici peuvent être transposées dans de multiples modes de jeux.

Je pense particulièrement à la composition. Ok, transposer cette méthode pour composer ses propres chansons, ça semble évident, au moins pour la partie accompagnement au piano. Après, créer de belles paroles, c’est une autre histoire, je vous l’accorde.

Mais toutes les techniques de jeux peuvent aussi, avec un peu d’entrainement, être transposées, au moins en partie, aux compositions en piano solo. Dans la mesure où tous les styles de musique sont abordés au travers des différentes vidéos, cela vous donnera des indications sur le type d’accompagnement rythmique à choisir en fonction du style que vous voudrez créer. Ou encore sur les accords à privilégier selon les émotions que vous voulez faire passer.

Après, objectivement, je pense que cette approche seule ne suffira pas pour apprendre à composer des morceaux entiers en piano solo (en même temps, la chaine n’est pas prévue dans ce but). Cela dépendra peut-être aussi de votre niveau initial. Mais elle vous offrira tout de même une bonne marge de progression et de belles pistes de réflexion pour vos compositions. C’est déjà pas mal, non ? 😊

Pour conclure sur Playpopsongs, voici les liens vers le blog et la chaine YouTube.
YouTube >> playpopsongs
Blog >> playpopsongs.com

Pour terminer

Voilà, je pense qu’avec ces trois blogs/chaines YouTube, vous avez déjà largement de quoi vous amuser et progresser dans votre pratique du piano. Bien sûr, de nombreuses autres approches existent pour enrichir toujours plus votre pratique. J’ai encore découvert récemment de nouveaux musiciens sur la toile, mais je n’ai pas encore le recule suffisant pour vous les présenter de manière aussi détaillée. Peut-être dans un futur article, pourquoi pas ! 😊

Alors oui, je sais, nous l’avons vu en introduction, la vie ne vous laisse pas toujours la possibilité de vous entrainer autant que vous le souhaiteriez. Mais, rappelez-vous d’une chose capitale. Ne cherchez pas à vous poser 3 heures d’affilé devant votre piano. Si votre emploi du temps ne vous permet pas de le faire régulièrement, cela est aussi efficace que de vouloir gonfler une piscine à la bouche… c’est possible, mais très long, et on s’essouffle souvent avant d’arriver au bout. Au risque d’en choquer certains, je suis convaincue qu’il est plus pertinent d’adapter sa pratique à son emploi du temps et non l’inverse. 15 minutes tous les jours seront 1000 fois plus efficaces que 3 heures une fois par semaine. De cette façon, vous verrez vos progrès démultipliés.

Et, avec ce que vous avez appris dans cet article, plus besoin de passer des heures à chercher des informations à droite et à gauche. Il ne vous reste plus qu’une chose à faire maintenant. Choisir la méthode qui vous correspond le mieux. Celle avec laquelle vous avez le plus d’affinités. Celle qui correspond le mieux à votre mode d’apprentissage. Celle qui vous accompagnera irrémédiablement vers vos objectifs musicaux.

Si vous ne voulez pas vous arracher les cheveux sur des partitions, orientez-vous vers Mr Galagomusic. Le nombre de tutos actuellement disponibles vous laissera largement la possibilité de progresser. Et peut-être même de commencer à envisager le solfège avec un nouveau regard.

Si le solfège vous effraie un peu, mais que la lecture de partitions vous intéresse et que vous voulez aussi apprendre à devenir autonome pour trouver vos propres accompagnements, foncez sur unpianiste.com. Les 9 leçons vous permettront de comprendre le langage musical au fur et à mesure de votre progression et selon vos besoins pour chaque morceau.

Et si vous voulez enrichir votre pratique du piano vers le piano-voix avec de multiples exercices ludiques pour mieux comprendre la lecture de grilles d’accords et la notion de rythme et plus largement de solfège, dirigez-vous sur Playpopsongs.

Et bien sûr, si vous êtes des ouff, ce dont je ne doute absolument pas, allez voir ces trois musiciens, vos possibilités pianistiques n’en seront que décuplées ! 😉

Une dernière chose !

 Avec ces trois approches, l’interprétation dans des styles très divers n’aura plus aucun secret pour vous. Mais surtout, n’hésitez vraiment pas à tenter de transposer chacune des astuces découvertes à vos propres compositions. Un nouveau monde s’ouvrira alors devant vous dont les possibilités sont infinies.

Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez télécharger gratuitement mon guide « 30 points essentiels à connaitre pour bien démarrer la composition ». Il vous accompagnera dans vos premiers pas dans cet univers et balayera certains préjugés et craintes qui vous empêchent d’avancer.

Et, ENFIN, vous pourrez commencer à vous amusez librement et à créer fièrement vos premiers morceaux !

A vous de jouer 😉

Partagez sur

Laisser un commentaire