Avoir le rythme dans la peau

10+ exercices sympa pour avoir le rythme dans la peau

Note : Cet article est un combo entre compilation vidéo et exercices pratiques. Expérimente et prête-toi au jeu pour en profiter pleinement.

90% des musiques que l’on entend aujourd’hui induisent cette fameuse pulsation rythmique qui te fait bouger la tête comme un chien à ressort à l’arrière d’une voiture.

D’ailleurs, écoute bien, le rythme est partout autour de toi. N’as-tu jamais été attiré par le cliquetis d’un clignotant, agacé par le tic-tac d’une pendule, ou bercé par le chant régulier des cigales ?

Le rythme est à tes compositions ce que les murs sont à une maison. Sans lui, ta musique s’écroule comme un château de carte au moindre petit coup de vent.

Eh là, tu te dis peut-être, « eh mince, je suis mal barré(e), j’ai autant de rythme qu’un pantin désarticulé… ».

… … …

Attention, blague de musicien en approche ! 

« Tu as le rythme dans le sang, mais tu as un problème de circulation, non ? » 😉

Pas de panique, c’est loin d’être une fatalité. Comme n’importe quoi, ça se travaille.

Et c’est ce que je te propose de voir dans la suite de cet article. A la fin, tu pourras foncer sur le dance floor sans rougir, le rythme coulera à flot dans tes veines !

Une petite précision

Par abus de langage, lorsque l’on parle de rythme, on englobe en réalité 3 aspects. La pulsation rythmique, le tempo et le rythme lui-même.

Mais quelle est la différence me diras-tu ?

Toutes les 3 sont liées, mais elles représentent chacune un aspect du rythme avec un grand R.

  • La pulsation : c’est elle qui va nous intéresser aujourd’hui. Parce qu’elle représente les bases du Rythme. Si tu ne la ressens pas, tu seras incapable de jouer avec une certaine cohérence rythmique, que ce soit seul(e) devant ton piano, en groupe ou au sein de ton logiciel séquenceur.
  • Le tempo : il correspond simplement à la vitesse de la pulsation. Il se compte en nombre de battement par minute (bpm).
  • Le rythme : il correspond à la manière dont tu va jouer les notes. Grâce à ces agencements, tu vas pouvoir créer des rythmiques, simples ou complexes, calmes ou entrainantes, en fonction de l’énergie que tu souhaite donner à ton morceau.

Ok, on est parti. Pour que tu parviennes à intérioriser cette pulsation, il va falloir intégrer les notions de divisions et subdivisions du temps.

ATTENDS, ne pars pas tout de suite !

Dis comme ça, c’est sûr, ça ne vend pas du rêve… Mais t’inquiète, on va essayer de ne pas rentrer dans trop de théorie solfègièsque et on va plutôt se faire des petits jeux rythmiques sympa !

Partie 1 : Balance ton corps

Laisse ton instrument se reposer un peu, et concentre-toi sur le tout premier instrument de l’humanité, ton propre corps. C’est là que tout commence.

Je te préviens, il ne faut pas avoir peur d’être ridicule dans cette partie ! Si tu n’es pas à l’aise, vire tout le monde de la maison 😉 ou trouve-toi un endroit calme.

L’objectif est vraiment que tu ressentes la pulsation rythmique au plus profond de tes entrailles.

Si tu parviens à percevoir le Rythme comme une évidence pour toi, c’est là que tes compositions prendront une toute nouvelle dimension. Tu arriveras à les rendre plus vivantes, plus dynamiques et plus cohérentes musicalement.

Voici alors 4 vidéos pour t’entrainer. Tu auras probablement besoin de faire les exercices plusieurs fois pour être totalement à l’aise, et elles risquent même de te rendre fou au début. Mais c’est parfaitement normal, prends le temps qu’il te faut.

A toi de jouer !

Impro-Musique
Impro-Musique
Progresser au piano avec Nelly > exercices à 4 minutes 20
Vincent Karaboulad > Accroche-toi !!

Alors, qu’est-ce que ça a donné ?!

Passons à la suite.

Ressors ton instrument, c’est l’heure de le faire monter sur scène.

Partie 2 : Du corps à l’instrument

Maintenant que tu as bien intégrer la pulsation rythmique en toi, il va falloir qu’on transpose tout ça avec ton instrument.

Au piano

Je te propose donc ces 3 nouvelles vidéos.

Piano en ligne
Impro-Musique > Oui, encore lui !
Les fous du piano

Avec la batterie

C’est l’heure de faire péter les Watts !

Quelle soit accoustiques, électronique ou virtuelle, si tu en as la possibilité, je te propose ce petit exercice pour changer un peu du piano.

NB : Et d’ailleurs, même si tu n’en as pas, prends 3 notes sur ton piano, 3 coussins, ou 3 ce que tu veux, ça fera l’affaire ! Si si, je t’assure 😉

Allons-y !

Mets un métronome à 80 bpm. (tu l’entendra dans les exemples audios)

Et on va se faire :

  • Kick sur les temps 1 et 3
  • Snare sur les temps 2 et 4
  • Charley sur tous les temps

NB : Si tu te fais l’autre version, choisis simplement une note ou un coussin par élément.

Un rythme on ne peut plus classique, on est d’accord ! Mais il faut bien commencer quelques part.

Voici ce que ça donne sur 4 mesures.

Ensuite, on décale tout d’un demi temps, sauf les high-hat.

Ça nous donne :

  • Kick sur les « Et » des temps 1 et 3
  • Snare sur les « Et » des temps 2 et 4
  • Charley sur tous les temps

On écoute ce que ça donne, toujours sur 4 mesures.

Et maintenant, prépare-toi, on enchaine ces 2 exercices.

Voici ce que ça donne en répétant 2 fois la boucle.

Si tu es un ouf, n’hésite pas à monter le tempo ensuite !

On attaque la dernière partie.

Echauffe tes doigts encore un peu plus, on va se faire des mélodies.

Partie 3 : Mélodie en rythme

Allez, ce coup-ci, pas de vidéo, c’est moi qui vais bosser un peu ! 😉 😉

Voyons si la pulsation rythmique résonne en toi.

Pulsation qui résonne dans le coeur

On va encore utiliser notre ami le métronome, donc j’espère que tu ne l’as pas encore balancé par la fenêtre ?!

Mais tu vas voir, on va un peu détourner son utilisation classique pour se faire des petits challenges.

Voici une mélodie sur 4 mesures, toujours 4 temps par mesure comme tous les exercices précédents, et un tempo de 60 bpm.

NB : pour tous les exemples audios qui suivent, tu entendras le métronome pour mieux te rendre compte de l’exercice. Par contre, il te faut un métronome basique avec un seul son. C’est-à-dire que le son du temps 1 ne doit pas être différent des temps 2, 3 et 4… Sinon, l’exercice ne fonctionnera pas. Ou alors, il faudra que tu fasses abstraction.

L’objectif est que tu arrives à reproduire ce rythme à l’oreille ; premier challenge !

Si tu as quelques notions de solfège, cette mélodie est constituée en grande partie de noires et de croches.

Mais voici quand même le détail des notes :

  • Phrase 1 :La ; Ré ; Sol ; Sol ; La ; Ré ; Fa ; Sol
  • Phrase 2 : La ; Ré ; Sol ; Sol ; La ; Ré ; Fa ; Do

Une fois que tu maitrises ces 2 phrases mélodiques à 60 bpm, monte progressivement pour arriver à 100 bpm.

Voici ce que ça donne.

N’hésite pas à jouer en même temps que l’enregistrement pour être sûr d’être bien calé.

On passe aux choses sérieuses.

Exercice 1

Passe ton métronome de 100 à 50 bpm.

Ici, les clics vont représenter les temps 2 et 4 de chaque mesure.

Alors, tu es toujours en rythme ?

Exercice 2

Attention, ça se corse encore un peu !

On continue de baisser le métronome. Passe le à 25 bpm.

Maintenant, les clics représentent uniquement le temps 1 de chaque mesure.

Go, à ton tour 😊

Exercice 3

Le challenge ultime !

Repasse ton métronome à 100 bpm.

Mais attention, petite gymnastique mentale !!

Ce coup-ci, dis-toi que les clics représentent les contre-temps.

Ecoute bien, puis à toi de jouer.

Alors, pas trop de nœuds de cerveau ?! Haha

Groove avec ta musique

Bravo, tu es arrivé au bout ! J’espère que tu as pris le temps de jouer le jeu en faisant les exercices proposés.

Parce que si tu veux en finir avec des musiques bancales rythmiquement, tu vas être obligé d’en passer par là.

Oui, le chemin peut être long. Oui, il peut être fastidieux. Oui, il peut te sembler inutile et inintéressant.

Mais pourtant, ressentir cette pulsation en toi est indispensable pour composer des musiques plus cohérentes. Une fois maitrisé, tu pourras t’amuser avec le rythme comme un enfant au parc ; les seuls limites seront celles de ton imagination.

Prends ton temps. Entraine toi 5 ou 10 minutes par jour, tu verras qu’en une petite semaine, tu auras déjà fait de beaux progrets.

A toi la groove attitude ! 😉

Partage-nous dans les commentaires les exercices qui t’ont posé le plus de problème. Et à l’inverse, ceux qui ne t’ont demandé aucun effort.

Et invite tes amis musiciens à relever les challenges en leur partageant cet article. A mon avis, réaliser les jeux de la partie 1 entre amis peut devenir très drôle !/es

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *